TRAITEMENT DU BRUIT FERROVIAIRE EN ÎLE-DE-FRANCE : SNCF RÉSEAU ET BRUITPARIF S’ENGAGENT DANS UN PARTENARIAT INÉDIT

bruit parif

Didier Bense, Directeur général de SNCF Réseau Île-de-France et Didier Gonzales, Président de Bruitparif ont signé aujourd’hui une convention triennale visant à installer des stations de mesure du bruit le long du réseau SNCF francilien. SNCF Réseau poursuit ainsi sa politique volontariste en matière de gestion et de prévention des nuisances sonores ferroviaires.

Bruitparif et SNCF Réseau engagés dans la prévention des nuisances sonores en Île-de-France

Si le bruit est inhérent au développement des transports, le phénomène est d'autant plus sensible en Île-de-France que les infrastructures y sont concentrées : l'Île-de-France accueille 40% des circulations nationales sur seulement 2% du territoire : ce sont 7000 trains qui sillonnent chaque jour un réseau de plus de 3700 km de voies, inséré dans un tissu urbain de grande densité.

Des stations acoustiques pour suivre l’évolution sonore de secteurs stratégiques en Île-de-France

À travers leur partenariat, SNCF Réseau et Bruitparif entendent renforcer le travail d’évaluation du bruit généré par les circulations ferroviaires. L’objectif est double: il s’agit d’objectiver les phénomènes acoustiques, afin de créer les bases d’un dialogue transparent et de qualité avec les parties prenantes. Il s’agit également d’évaluer l’efficacité des mesures de réduction du bruit ferroviaire mises en place ou qui pourraient être appliquées dans les prochaines années.Bruitparif s’engage auprès de SNCF Réseau à étendre le réseau de mesure du bruit le long des voies ferrées franciliennes, afin d’en surveiller l’évolution et d’établir un diagnostic. 15 stations permanentes ainsi que des stations temporaires vont être déployées en Île-de-France dans les trois prochaines années afin de suivre en temps réel les émissions sonores sur les secteurs identifiés comme stratégiques. Les mesures seront diffusées sur internet sur le site http://reseau.SNCF.bruitparif.fr

Les premières stations acoustiques seront opérationnelles au second trimestre 2017 sur trois sites. À Malakoff (92), le dispositif existant sera renforcé pour enregistrer de manière plus fine le bruit des TGV lors de leurs passages, freinages ou arrêts et proposer des solutions permettant d’optimiser la réduction phonique. À Versailles (78), la station permettra d’évaluer le gain acoustique généré par les travaux d’insonorisation du pont métallique de la rue des Chantiers. En gare de triage de Drancy-Le Bourget (93), l’amélioration apportée par le dispositif de réduction du bruit de freinage pourra être chiffrée. 

Communiqué de presse - SNCF Réseau et Bruitparif s’engagent dans un partenariat inédit

Restez informés

Téléchargements

Infographies
Plaquettes
Cartes

Médiathèque

Nos photos et vidéos