Paris-Lyon fait un saut technologique

PAI GDL

Quel est l'enjeu ?

La gestion des circulations est une fonction stratégique pour le réseau ferré, qui garantit la fluidité et la sécurité du trafic. C'est grâce à elle qu'un train peut suivre le tracé qui lui a été accordé, avec l'assurance de ne pas rentrer en collision, par exemple, avec un autre… Cette mission est confiée à des postes d'aiguillages, qui commandent à distance tous les appareils de voies (aiguillages, signaux). Leur technologie a beaucoup évolué, notamment ces dernières années, où ils ont fait un saut technologique en s'informatisant. Le week-end du 18 et 19 mars, les postes 1 & 2 de la gare de Lyon qui assuraient cette fonction fusionneront au sein d’un centre de commande digital basé à 15 km de là, à Vigneux-sur-Seine (Essonne).

Objectifs : fluidifier la circulation des trains et traiter plus rapidement les incidents.

Le centre de commande de Vigneux-Sur-Seine est un pas décisif vers la création de tours de contrôles ferroviaires. Il va permettre de gérer à distance les aiguillages de Paris-Lyon. Avec ces tours de contrôle ferroviaire, le système fait un grand saut qualitatif vers plus de robustesse et d'efficacité. 16 tours de contrôle sont ainsi programmées au total, dont quatre en Ile-de-France. Paris-Lyon n'est pas la seule à basculer en mars vers ce système. Saint-Denis "ouvre le bal" le 12.

Trois bénéfices pour les voyageurs :

  1. Une meilleure gestion des incidents
    Dans le nouveau système, l'ensemble des circulations sera pré-programmé. L'ordinateur se chargera donc d'actionner les aiguillages et les agents pourront se concentrer sur les situations problématiques, comme le retard, ou le non départ d'un train, par exemple.

  2. Une gare plus évolutive
    Jusqu'ici, faire des travaux était extrêmement compliqué, puisqu'il fallait revoir les aiguillages. Avec le nouveau système, il suffira de les reparamétrer. Paris-Lyon va ainsi pouvoir s'adapter beaucoup plus facilement à l'évolution du trafic et des besoins des usagers. Une vraie cure de jouvence pour une gare qui a vu le jour en 1847.
  3. Une meilleure information pour les usagers
    Auparavant, la communication entre le poste d'aiguillage et les lignes se faisait par téléphone. À partir du 20 mars 2017, chacun sera relié au même système informatique. L'information en situation perturbée sera donc à la fois beaucoup plus rapide et précise. Le voyageur sera informé en temps réel des incidences sur son trajet.

La tour de contrôle en chiffres

980 circulations gérées chaque jour, dont :

  • 420 RER ligne D
  • 200 TGV -100 remontées et descentes du Technicentre Sud Est Européen
  • 260 autres trains (TER, Intercités, etc.).
  • Un service 24h/24 et 7J/7
  • 8 agents travaillant le jour dans la salle d'exploitation
  • 6 agents travaillant la nuit

"En 48 heures, on va passer d'une technologie de 1933 à une technologie de 2016. Cela paraît très court, mais c'est l'aboutissement de huit ans de travail, d'études et de travaux. Notre objectif est que le lundi matin, les voyageurs ne perçoivent pas de différence avec le vendredi."

Patrick Jeantet, président de SNCF Réseau.

Un week-end de mobilisation hors normes

400 agents de tous les métiers de SNCF Réseau, épaulés par de nombreux volontaires issus d'autres régions sont mobilisés durant le week-end du 18 au 19 mars 2017, pour la bascule vers le nouveau dispositif. Cette équipe déroulera une partition qu'elle connaît bien. Toutes les actions à produire durant ces deux jours ont été testées et répétées à plusieurs reprises. Durant 48 heures, la circulation sera stoppée : du vendredi 17 mars à minuit au dimanche 19, toujours à minuit, plus aucun train ne circulera vers et/depuis les gares de Lyon et de Paris Bourgogne Pays d'Auvergne (sauf les circulations RATP eu RER A).

Un dispositif complet d'information

Annonces sonores, affiches, messages d'information sur les écrans en gare, e-mailings, déploiement sur les réseaux sociaux… Le dispositif d'information est particulièrement intense. Il est complété par la présence de 500 agents commerciaux en gare et de plus de 200 volontaires de l'information. Parallèlement, un plan de transport inédit a été mis en place pour chaque ligne concernée (trains Transilien, TGV, Intercités et TER).

Le programme de déploiement des tours de contrôle en Île-de-France

  • Saint-Denis : mars 2017 pour les axes Aulnay/Roissy/Mitry août 2017 pour l’axe Le Bourget/Aulnay juillet 2018 pour Paris Nord

  • Nanterre : 2020/2021
  • Pantin : 2020/2021

Restez informés

Téléchargements

Infographies
Plaquettes
Cartes

Médiathèque

Nos photos et vidéos