AVANT DERNIÈRE DALLE POUR L'OPÉRATION PARIS RIVE GAUCHE

Austerlitz

Un projet stratégique pour Paris

C'est un projet phare pour la capitale, la plus grande opération d'urbanisme qu'elle ait connue ces dernières années. Initiée en 1991, l'opération Paris Rive Gauche (ou Seine Rive Gauche) a pour théâtre une superficie de 130 hectares située entre la gare de Paris Austerlitz et le boulevard Périphérique.

Cette opération repose sur une idée phare : couvrir les voies ferrées entre la gare d'Austerlitz et le boulevard périphérique, pour libérer de l'espace à aménager, et ouvrir l'accès à la Seine, sur toute la longueur de cette "tranchée couverte" de 1350 mètres.

 

26 hectares de voie ferrée à couvrir, dans Paris Intra muros

SNCF Réseau est chargée de déployer les dalles de couverture de la voie ferrée pour le compte de la SEMAPA, la Société Publique Locale d'Aménagement en charge de l'opération d'aménagement. "Recouvrir des voies ferrées suppose un ensemble des compétences que seul un acteur ferroviaire peut avoir : il faut savoir libérer les installations ferroviaires, agir dans un univers extrêmement contraint, au milieu des voies de circulation, sans déstabiliser les infrastructures, etc.", explique Patrick Mertz, directeur d'opérations ATM chez SNCF Réseau.  Des contraintes qui sont particulièrement fortes sur ce chantier, où l'espace d'intervention est très exigu, avec une multiplication de lignes. Au point que SNCF Réseau a dû recourir à des prototypes d'engins spécialement conçus pour cette opération.

 

16 ans pour couvrir la voie ferrée

Initiée en 2007 par la construction d'une première dalle sur les secteurs Massena-Chevaleret et Tolbiac-Chevaleret, la couverture des voies ferrées s'achèvera en 2023. Chaque pose d'une dalle fait l'objet de trois à six ans de travaux. "C'est extrêmement long, car nous ne pouvons travailler que pendant les interruptions de circulation, la nuit, durant deux heures. ", confie Patrick Mertz.

 

La pose de l'avant-dernière dalle

Ce n'est pas encore la fin du tunnel, mais presque… Depuis 2016, SNCF-Réseau travaille sur le chantier de l'avant-dernière dalle, qui va permettre de joindre l’Avenue de France et la Halle Freyssinet, cet ancien bâtiment ferroviaire qui a donné le jour à Station F, le très emblématique incubateur numérique . Une dalle qui revêt une importance particulière puisqu'elle va faciliter l'accès à cette tête de pont de la "French Tech". La pose de l'avant dernière dalle sera terminée en décembre 2019. Quant à la dernière dalle, qui débutera en juin prochain,  elle devrait pour sa part être achevée en 2023.

 

 

Restez informés

Téléchargements

Infographies
Plaquettes
Cartes

Médiathèque

Nos photos et vidéos

Contact

Écrivez nous