SUPPRESSION DU PASSAGE À NIVEAU DE DEUIL-LA BARRE-MONTMAGNY : UN PROJET AMELIORÉ GRÂCE À L'INTERVENTION DES HABITANTS

PN4

SNCF Réseau et ses partenaires (Etat, Région Île-de-France, Département du Val-d’Oise, communes de Deuil-La Barre et Montmagny, STIF, RATP) ont décidé de la suppression passage à niveau de Deuil La Barre-Montmagny et déployé entre janvier et mars 2017 un important dispositif de concertation pour présenter le projet aux habitants, usagers, acteurs socio-économiques et recueillir leurs avis et suggestions.

Un projet conforté

314 avis ont pu être recueillis. SNCF Réseau a mis en place une carte interactive recensant les différentes contributions. Celle-ci a permis aux contributeurs de visualiser les avancées de la concertation et offre un bilan synthétique de ce travail collectif.

Le projet en sort conforté : un très large consensus est apparu en faveur de la suppression du passage à niveau. Plusieurs riverains ont même émis le souhait d'un raccourcissement des délais de réalisation.

Deux villes très soucieuses de garder leurs liens

La concertation a aussi mis en lumière une crainte des habitants : que la suppression du passage à niveau se traduise par une coupure entre les deux villes. Comprenant qu'il y avait là une condition d'acceptabilité du projet, SNCF Réseau est revenu sur une hypothèse qui avait été écartée par les bureaux d'études, pour des raisons de grande complexité technique.

Le projet soumis à la concertation prévoyait  en effet un franchissement par escalier et ascenseurs pour les piétons et les cyclistes, plutôt que par une rampe. Une solution qui évitait une emprise trop grande sur le foncier et la nécessité de "dévoyer" les réseaux…

Les riverains s'étant massivement prononcés pour une rampe lors de la concertation, SNCF Réseau a accepté d'étudier la faisabilité d'une telle solution.

Les autres demandes exprimées par les habitants

  • de nouvelles voiries aménagées au plus loin des habitations.
  • des circulations douces permettant une bonne cohabitation entre les différents usagers, notamment les collégiens et lycéens (proposition d'une zone 30).
  • une refonte des plans de circulation des deux villes notamment pour fluidifier les circulations aux heures de pointe.
  • une solution alternative au nouveau franchissement des voies, au niveau de la rue Gallieni.
  • des demandes d'aménagements spécifiques portant par exemple sur le carrefour Jean Moulin.
  • un impact limité sur le cadre de vie (bruit, paysage) et la préservation des espaces naturels.

Les engagements de SNCF Réseau

  • étudier la faisabilité de rampes.
  • transmettre à ses différents partenaires (communes, RATP, STIF)  les contributions qui les concernent.
  • étudier en avant-projet les solutions alternatives proposées par les habitants.
  • poursuivre le travail de concertation via un comité de pilotage (avec les élus et partenaires) et un groupe de suivi (avec des représentants du territoire).

Restez informés

Téléchargements

Infographies
Plaquettes
Cartes

Médiathèque

Nos photos et vidéos

Contact

Écrivez nous