Souppes-sur-Loing : 100 heures pour remplacer un pont

Souppes

Grâce à la mobilisation d'une centaine d'agents, cinq jours ont suffi pour démanteler un pont de 250 tonnes et lui substituer une structure neuve.

Une opération "coup de poing"

Exit le vieux pont rail de Souppes-sur-Loing de la ligne R, qui datait de 1941. Depuis le 2 novembre 2016, le canal est surplombé par une structure flambant neuve.

Une opération spectaculaire, qui s'est déroulée en un temps-record : seulement 100 heures au total pour démanteler l'ancien pont et le remplacer par le nouvel ouvrage. Cette prouesse n'aurait pas été possible sans la mobilisation d'une centaine d'agents, chacun jouant sa partition dans une opération parfaitement orchestrée.

Un pont transporté par des chariots automoteurs

Le nouvel ouvrage, de 650 tonnes, a été acheminé par des chariots automoteurs et monté sur place. De son côté, l'ancien pont était soulevé et déplacé sur une barge placée sur le canal, son odyssée prenant fin un peu plus loin, pour que l'on puisse procéder à sa découpe.

Un exploit peut cacher un autre

Le chantier a été bouclé avec un peu d'avance sur le planning. Un détail d'autant plus notable qu'il s'est produit dans une zone exigüe, difficile d'accès, avec d'importantes pentes boisées… Et qu'une autre opération majeure était réalisée en parallèle, pour concentrer les interruptions de circulation sur la même période : le renouvellement de 1200 mètres de voies entre Bois-le-Roi et Fontainebleau et de quatre aiguillages, déposés grâce à un spectaculaire train-grue.

Cure de jouvence pour la ligne R

Avec une augmentation de 4% par an du nombre de voyageurs, la ligne R est une ligne en forte évolution, qui concentre d'importants efforts d'investissements en vue d'améliorer la qualité de service.

Après le renouvellement de 6,5 km de voies et le remplacement de 24 aiguillages sur les secteurs de Moret, Montereau et Samois, la cure de jouvence se poursuit en 2017, avec plus de 60 km de voies renouvelées dans les prochaines années et la création d'une sous-station d'alimentation électrique.

Le saviez-vous ?

Engagée dans un important programme de modernisation, SNCF s'engage sur trois points :

  1. réaliser les travaux le plus souvent la nuit et le week-end, lorsque les voyageurs sont moins nombreux.
  2. informer ses clients le plus tôt possible des dates des travaux et des conséquences sur la circulation.
  3. "grouper" les chantiers, pour limiter les nuisances et simplifier les modifications de circulation.

 

Restez informés

Téléchargements

Infographies
Plaquettes
Cartes

Médiathèque

Nos photos et vidéos

Contact

Écrivez nous